Home Entreprise Se former à Grenoble : Quelles possibilités ?

Se former à Grenoble : Quelles possibilités ?

97
0
SHARE

Avec plus de 150000 habitants, Grenoble se place comme la troisième plus grande ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes après Lyon et Saint-Étienne. Située entre les massifs du Vercors, de la Chartreuse, du Taillefer et de la chaîne de Belledonne, la ville que l’on surnomme “la capitale des Alpes” est, au fil des années, devenue un centre de recherche important à l’échelle européenne. Ancienne ville industrielle, cette transition a également transformé la commune en un important pôle étudiant.

Une ville de plus en plus tournée vers la recherche

Après une forte période de domination industrielle, la locomotive de l’économie grenobloise est maintenant le secteur tertiaire. La preuve en est, la ville a mis en place quatre pôles de compétitivité spécialisés dans les biotechnologies, les nanotechnologies, les énergies renouvelables et les nouvelles technologies. Cependant, même avec l’émergence de cette nouvelle recherche scientifique, la ville de Grenoble a su conserver d’importantes activités industrielles, ce qui fait d’elle une ville à part.

À l’image du synchrotron, véritable symbole de cette modernité, la préfecture de l’Isère offre à ses étudiants la possibilité de collaborer de manière unique avec des laboratoires internationaux et des organismes de recherche.

La ville de Grenoble, métamorphosée en véritable pôle d’excellence, possède aussi un fort potentiel dans le domaine administratif. Aussi, sa situation en haute montagne et le vaste parc hôtelier qui en découle, permettent à Grenoble de jouir des avantages du tourisme. Une multitude de caractéristiques historiques et géographiques qui permettent aux établissements de formation de la ville de proposer aux étudiants des partenariats étroits avec les entreprises.

Des établissements de formation eux aussi en mutation

Cette année, pas moins de 63040 étudiants de 180 nationalités différentes ont fait le choix de se former à Grenoble. Avec plus de 600 formations supérieures disponibles et plus de mille offres de formation brute dans toute l’agglomération, la capitale des Alpes justifie sa place dans le haut des classements français et internationaux des meilleures villes étudiantes.

Effective depuis le 1er janvier 2016,  la fusion entre l’université des sciences, des technologies et de la santé Joseph-Fourier (Grenoble-I), l’université des Sciences humaines et sociales, de l’Économie et du Droit Pierre-Mendès-France (Grenoble-II) et l’université des langues et des cultures étrangères, des littératures anciennes et modernes, des sciences du langage et de la communication, des Arts du Spectacle Stendhal (Grenoble-III) en une seule et unique entité permet de fournir un grand nombre de formations aux étudiants, du premier cycle au doctorat.

Une préparation à des diplômes d’État à l’image et du DEES (Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé) et du DEASS (Diplôme d’État d’Assistant de Service Social) ou à un diplôme supérieur de notariat ou de comptabilité peut également se faire au sein de cette université. Il n’y a pas un seul domaine de connaissances qui ne figure pas sur la liste des formations.

Plusieurs méthodes d’enseignement sont proposées dans cette université : formation initiale, formation continue, formation à distance.

À Grenoble, il est également possible de se former dans le cadre des grandes écoles. Par exemple, la ville possède un institut de sciences politiques et un institut de formation des maîtres (IUFM). L’École supérieure d’art et l’École nationale d’architecture de Grenoble font également partie des formations accessibles. Il en est de même pour l’institut d’urbanisme, l’institut d’administration des entreprises ou encore l’École nationale de l’aviation civile.