Home Découvertes Les échanges universitaires entre Grenoble et le Canada

Les échanges universitaires entre Grenoble et le Canada

1153
0
SHARE

La plupart des universités et autres écoles supérieures de Grenoble propose à leurs étudiants des échanges universitaires au cours de leur cursus scolaire. L’occasion pour eux de découvrir une autre culture, une autre méthode d’apprentissage, de rencontrer des gens et de parcourir des paysages inconnus. Pour cela, la ville de Grenoble propose des partenariats universitaires
avec la province francophone du Québec (le programme CREPUQ) et la province anglophone de l’Ontario (le programme Ontario/Rhône Alpes). Si le deuxième attire ceux qui souhaitent améliorer leur pratique de la langue anglaise, le premier a aussi la cote puisque le peuple francophone attire étudiants et touristes depuis des générations.

IMG_1153.JPG

Avec le programme CREPUQ, la ville de Grenoble envoie ses étudiants à l’université du Québec à Montréal (UQAM), à l’université de Laval à Québec, à l’université de Sherbrooke ou encore à l’université du Québec à Trois-Rivières. L’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue ou le Saguenay sont aussi disponibles. D’autres écoles sont accessibles en fonction des spécialités choisies comme l’université McGill (université anglophone), l’École Polytechnique de Montréal, l’université Concordia de Montréal ou encore l’université Bishop. Si l’arrivée au Québec ne pose que peu de problèmes de langue, il faudra toutefois que l’étudiant trouve à se loger s’il n’opte pas pour les chambres étudiantes. Plusieurs quartiers de Montréal, par exemple, proposent des loyers modérés, idéaux pour les étudiants. Ainsi, il sera possible de louer un appartement à Longueuil pour une moindre somme tout en restant à proximité du centre-ville. Le trajet prend un quart d’heure en voiture et trois quarts d’heure en bus. Des transports en commun se dirigent directement vers l’université du Québec à Montréal et la proximité de Longueuil avec l’île Sainte-Hélène : ce lieu de promenade, de pique-nique électronique et de musée, en fait un quartier intéressant.

IMG_1154.JPG

Le programme Ontario/Rhône Alpes, quant à lui, permet aux étudiants grenoblois d’aller continuer leur cursus scolaire dans une des quatorze universités de l’Ontario participant à l’échange. Les universités de Guelph, d’Hamilton, de Kingston, de Lennoxville, de London, de North Bay, d’Ottawa, de Toronto ou de Windsor sont ouvertes aux échanges entre universités. S’installer en Ontario, c’est découvrir une culture pas comme les autres, savant mélange de nature et de technologie, située aux portes des États-Unis. Le programme d’échanges permet aux étudiants de passer une année d’étude sans diplôme, dans cette province du Canada. Cette année à l’étranger permettra aux étudiants d’y affiner leur pratique de l’anglais, de découvrir les études internationales et d’acquérir une expérience de travail.