Home Non classé Les 100 ans du maillot jaune

Les 100 ans du maillot jaune

100
0
SHARE

Le 18 juillet 1919 est une date très importante dans le monde du sport et plus particulièrement dans le monde du cyclisme. En effet, c’est à Grenoble que le premier maillot jaune de l’histoire de la Grande Boucle a été remis à Eugène Christophe. 100 ans après, les suiveurs du Tour de France s’en souviennent encore. 

Un serrurier malchanceux

L’événement est historique, mais à cette époque-là, personne ne le savait encore. Nous sommes le 18 juillet 1919, il fait nuit et les coureurs du Tour de France étaient tous réunis au café de l’Ascenseur à Grenoble. Henri Desgrange, qui était le directeur du Tour à cette époque, remet un paquet de six maillots au leader du classement : Eugène Christophe. Le coureur, n’a jamais gagné le Tour et il est aujourd’hui connu pour sa malchance légendaire et pour être l’un des serruriers les plus fiables

Une semaine après l’obtention de son maillot, il cassa la fourche de son vélo, et devait terminer l’étape entre Metz et Dunkerque à pied : « J’avais exactement 33 minutes d’avance. Il n’y avait plus que 500 kilomètres à faire, nous n’étions plus qu’onze coureurs dans le Tour de France : je ne pouvais plus être battu » avait-il notamment déclaré dans l’émission « Soyez témoins ». Et pourtant, comme 6 ans auparavant sur le tourmalet ou 3 années plus tard (1922), un incident de fourche, le privera de victoire finale sur le tour.

Aujourd’hui, on se souvient d’Eugène Christophe à Malakoff notamment, où une plaque a été installée, mais également à Grenoble, puisque c’est l’endroit où le premier homme a mis un maillot jaune. D’ailleurs, lors de l’édition 2019 du Tour de France (vendredi 19 juillet), une plaque a été posée au 4 rue Béranger, rendant hommage au premier homme à avoir porté le maillot jaune. 

100 ans du maillot jaune

Depuis son intronisation en 1919, le maillot jaune a été porté 1894 jours exactement : 

  • 132 jours par des coureurs espagnols
  • 208 jours par des coureurs italiens 
  • 388 jours par des coureurs belges (dont 96 jours par Eddy Merckx, qui est le coureur qui a le plus porté le maillot jaune. 
  • 616 jours par des coureurs français, le record ! 
  • L’Espagne, l’Italie, la Belgique et la France représentent 71 % des maillots jaunes portés

Les quatre héros

  • Jacques Anquetil (Fra) – Vainqueur en 1957, 1961, 1962, 1963, 1964) – 51 jours en jaune.
  • Eddy Merckx (Bel) – Vainqueur en 1969,1970, 1971, 1972, 1974 – 97 jours en jaune.
  • Bernard Hinault (Fra) – Vainqueur en 1978, 1979, 1981, 1982, 1985 – 76 jours en jaune.
  • Miguel Indurain (Esp) – Vainqueur en 1991, 1992, 1993, 1994, 1995 – 60 jours en jaune.

Le plus courageux 

Thomas Voeckler : Le Français a été l’un des maillots jaunes les plus populaires grâce au courage et à la combativité dont il a fait preuve pour défendre sa tunique, que ce soit face à Armstrong dans les Pyrénées en 2004 ou face aux principaux favoris (les frères Schleck, Evans, Contador en 2011 (4e au classement général final). Il a passé 20 jours en jaune (10 jours sur chaque Tour).

Crédit images : le Dauphiné Libéré