Home Infos pratiques Le nouveau campus berlinois pour l’école de management de Grenoble

Le nouveau campus berlinois pour l’école de management de Grenoble

1293
0
SHARE

Le nouveau projet de GEM est d’implanter un campus à Berlin en janvier 2017. L’école de Management de Grenoble a bien compris que la tendance actuelle pour les écoles de commerce est l’internationalisation et la multiplication des campus, un gros avantage pour les étudiants.

Des contenus et des programmes identiques

Plusieurs formations continues ainsi qu’une gamme complète de programmes seront dispensées dans ce nouveau campus. Il faut rappeler que l’établissement est connu pour son large panel de formations : diplômantes, qualifiantes, courtes, sur mesure, longues…

Ces formations donneront accès à des diplômes de prestige comme le MBA ou MIB. Le partage des méthodologies et pédagogies françaises est une des vocations principales de cette école. La présence de GEM dans une grande ville européenne cosmopolite peut avoir de nombreuses répercussions sur ses partenariats à venir.

L’installation à Berlin a déjà porté ses fruits puisque l’école travaillera en étroite collaboration avec l’école allemande GISMA Business School. Les deux entités sont complémentaires puisque GEM apportera des formations théoriques de qualité tandis que GISMA offrira l’expérience de l’apprentissage aux étudiants grâce à son expertise du marché allemand et à son réseau de partenaires professionnels très développé.

Une pédagogie innovante

L’école se veut être une plateforme dédiée à l’innovation, à la gestion, à l’entrepreneuriat et au leadership. Il faut dire que l’école compte déjà à ce jour plus de 2 500 étudiants étrangers et 12 sites de formations internationaux (Londres, Genève, Pise, Singapour, Shanghai, Pékin, Ganzhou, Moscou, Tbilissi, Casablanca, Los Angeles et Delhi). L’établissement dispose également de 7 bureaux de présentations dans le monde (Chine, Mexique, Inde, Liban, USA, Brésil).

Résolument tournée vers l’international et l’avenir, GEM conforte sa position sur le plan européen. D’ailleurs, elle a fait une entrée remarquée dans le classement U-Multirank 2016, un classement financé par l’Union européenne, obtenant la note maximale dans la catégorie « orientation internationale ».