Home Loisirs La location de mini-voitures électriques de Grenoble fait des émules

La location de mini-voitures électriques de Grenoble fait des émules

2354
0
SHARE

Alors que le projet Cité Lib a vu le jour à Grenoble, il y a un peu plus d’un an, celui-ci devrait s’exporter maintenant hors du pays avec le Japon pour commencer.

Alors que la location de voitures n’est pas en très grande forme en ce moment dans le pays, d’après une récente enquête du comparateur Carigami, on vient d’apprendre que le concept mis en place pour la première fois à Grenoble, le Cité Lib, devrait être prochainement exporté au Japon.

La location de mini-voitures électriques fonctionne bien à Grenoble

toyota-i-road.jpg.662x0_q100_crop-scaleLancé il y a un peu plus d’un an, en Octobre 2014 dans l’agglomération grenobloise, la location de mini-voitures électriques de Toyota a convaincu les habitants et les élus de la capitale isèroise. Mais ce concept a aussi convaincu d’autres dirigeants et ce, bien au delà de nos frontières. C’est pourquoi, on devrait prochainement retrouver le concept « Cité Lib by Ha:mo » du côté du Japon et la ville de Shibuya, qui vient d’obtenir les autorisations nécessaires.

On apprend ainsi que ce système est convainquant et on constate chaque jour qu’il a été accepté à Grenoble. Qui n’a pas encore vu passer un i-Road biplace de Toyota, ces petites voitures électriques aux couleurs flashy, dans les rues grenobloises ? Même si ce concept n’est pas encore totalement adopté chez nous, nous en saurons plus à la fin de l’été 2017. Normalement, il y a de fortes chances pour que celui reste en place.  Et pour cause, ces petites voitures sont bien pratiques pour se déplacer rapidement en ville.

mini voiturePour ceux qui n’en ont pas vu et n’en ont pas entendu parler, celles-ci ont été déployées le 1er Octobre 2014 au nombre de 70 pour une durée de trois ans. Une période relativement courte qui permettait de tester ce projet, qui était une première mondiale, avant de l’accepter, ou non, définitivement. Celles-ci étaient disponibles dans 27 stations au centre-ville de Grenoble, mais aussi dans les villes avoisinantes. Pour les utiliser, il fallait tout d’abord souscrire à un abonnement allant de 0 à 15€ par mois. Ensuite, la location s’effectuait au quart d’heure avec un tarif compris entre 1 et 3€ suivant l’utilisation, plus on loue, moins on paie.