Home Loisirs Sports Isère : Comment se préparer pour faire de l’escalade ?

Isère : Comment se préparer pour faire de l’escalade ?

96
0
SHARE

 

Bien que passionnante et très appréciée aussi bien des jeunes que des plus âgés en Isère, l’escalade reste, il ne faut pas l’oublier, une pratique sportive assez risquée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle une préparation convenable est recommandée avant chaque session de grimpe, pour éviter la survenue d’incidents fâcheux.

Dans ce cadre, certaines dispositions doivent impérativement être prises. Découvrez-les à travers les lignes suivantes !

Apprêter le matériel nécessaire

La préparation du matériel constitue une étape d’une importance capitale pour la réussite de toute session de varappe. Entre autres outils essentiels, vous devrez prévoir des chaussons appropriés, qui s’avèrent indispensables pour vous assurer des appuis solides et fixes sur le site d’escalade pendant votre ascension. Vous pourrez trouver des échantillons de qualité en matière de chausson d’escalade sur Approach-Outdoor.com ; une plateforme qui soit dit en passant, constitue une véritable référence en vente d’équipements pour escalader.

En plus d’une paire de chaussons appropriés, vous devrez prévoir des mousquetons à vis, une corde d’escalade, une dizaine de dégaines, et une sangle bien solide. Vous devez également disposer d’un casque pour protéger votre tête, d’un sac à dos ergonomique (utile lors des marches d’approches) et de baudriers, avec longe double préférentiellement. En somme, les équipements à prévoir pour l’escalade sont à quelques exceptions près les mêmes que ceux utilisés pour effectuer une randonnée en montagne.

Marquer votre matériel est une précaution qui vous aidera à vite repérer vos outils parmi d’autres, et à éviter qu’ils ne soient confondus. Il vous suffit pour ce faire d’acheter deux rouleaux de scotch d’électricien de couleurs différentes, puis de placer un tour de chaque scotch sur chacun de vos équipements, à l’exception de la corde (le scotch pourrait faire glisser vos mains pendant la montée).

Choisir une date et un site convenables

Au même titre que la préparation du matériel nécessaire, le choix d’une date adéquate constitue aussi un préalable majeur pour réussir votre session d’escalade. Cela devra se faire de sorte à vous permettre de disposer d’un temps suffisant pour vous entrainer convenablement et pour finaliser le reste des préparatifs d’ici là. D’autres paramètres primordiaux doivent être pris en compte, en l’occurrence le climat et donc la saison : vous gagnerez à choisir une date dans une période où la météo sera favorable sur le site.

Une fois que vous aurez retenu le jour, l’étape suivante pour réussir votre préparation consistera à choisir un bon spot. S’il s’agit de votre toute première session d’escalade en falaise, il est fortement recommandé de miser sur un terrain adapté, notamment un secteur de type école, où le niveau de grimpe est plus facile, et où l’équipement est plus important.

Attention à ne pas partir sur une voie de votre niveau « salle » pour le choix du site, car les deux types de varappe sont très différents. Il vous serait plus avantageux de partir d’un niveau aisé, et d’augmenter la difficulté de façon progressive.

Dans la mesure du possible, il est aussi recommandé de faire le choix d’un secteur varié, histoire de vous essayer à plusieurs types de grimpes. Dans ce cadre, il existe en France plusieurs sites magnifiques, proposant aussi bien des types d’escalade variés que des niveaux de difficulté divers : l’espace Comboire, les gorges du Verdon, la Vallée de Chamonix, ou encore le site de bloc de Fontainebleau, pour ne citer que ceux-là !