Home Infos pratiques Grenoble : un nouvel institut de formation des professionnels de santé

Grenoble : un nouvel institut de formation des professionnels de santé

60
0
SHARE

Début novembre, l’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS) a été inauguré sur le campus de l’Université de Grenoble. C’est le premier centre de formation en France entièrement consacré à cette spécialité.

Promouvant la transversalité des métiers médicaux, l’IFPS est un projet porté par le CHU Grenoble Alpes avec le soutien de l’Université Grenoble Alpes, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Etat. Décryptage d’une nouvelle vision de la formation des professionnels de santé.

L’aire grenobloise : un espace pour la formation

Poursuivant toujours leurs objectifs – l’enseignement supérieur et la formation rendu accessible à tous -, les principaux acteurs de l’Université dans l’aire grenobloise ont inauguré le 12 novembre dernier le premier Institut en France entièrement consacré à la formation médicale. 

L’IFPS réunira ainsi les 3e premières années de l’UFR de médecine, de pharmacie ainsi que du département de maïeutique et des 6 centres de formation paramédicale, proposant des diplômes de niveau licence ou master CHU : infirmiers et infirmiers anesthésistes, puéricultrices, kinésithérapeutes, manipulateurs radio, cadres de santé.

Une volonté plurielle anime ce projet et voit le jour avec cette inauguration : améliorer bien sûr  l’offre de soin et, grâce à ce regroupement, permettre à ces futurs professionnels de santé de travailler en synergie dès leur formation initiale.

Médecins, infirmiers et spécialistes paramédicaux en devenir vont ainsi apprendre à collaborer pour proposer au patient la meilleure offre de soin possible.

Cette pédagogie innovante, basée sur un partage des savoirs et des pratiques, va permettre l’apparition d’une logique commune et coordonnée de prise en charge. Elle aura aussi pour conséquence, du moins c’est ce qu’espèrent ses promoteurs, la création dans les futures structures médicales d’espace de dialogues et de ressources qui permettront d’optimiser les expertises de chacun pour un meilleur diagnostic et une prise en charge toujours plus efficiente.

Des filières de santé en pleine réforme

Cette nouvelle approche a évidemment pour premier intérêt d’éviter que les élèves, frais émoulus de l’école, ne découvrent les domaines connectés au leur, au moment même de leur entrée dans la vie active… 

Apprendre à travailler ensemble, c’est aussi apprendre à gérer le coût des soins et à mutualiser dès la formation aussi bien les pratiques pédagogiques que les équipements. Ainsi, dans certains cours, les futures puéricultrices côtoient les cadres de santé, les médecins, les infirmiers anesthésistes. 

Le tout nouvel institut de formation des professionnels de santé prend en compte dans son organisation même la réforme des filières que le domaine de la santé a connu il y a peu. Les formations des métiers médicaux doivent être mieux reconnues dans leur ensemble.

Et cette reconnaissance passe non seulement par des formations diplômantes au niveau national que par des grades dépendant des niveaux des diplômes : doctorat, master, licence…

Création d’une culture partagée de l’ensemble des acteurs de la médecine et, conjointement, meilleure reconnaissance des spécificités et des savoirs de chacun, voilà les deux objectifs qui animent désormais la vie de ce lieu d’enseignement commun qu’est l’IFPS de Grenoble.

Cette nouvelle transversalité et ces perspectives de carrière devraient aussi donner un nouveau souffle aux vocations qui se font rares ces dernières années dans les domaines médical et paramédical.